Forum great britain, sur la culture britannique et anglaise et la ville de Londres

Pour rencontrer des anglophones ou préparer son voyage à Londres. Cette page a été vue fois.
 
Accueil  Portail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 75 eme anniversaire du Royal Ballet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mathilde
Mathilde admin
Mathilde admin
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 25
Date d'inscription : 26/05/2006

MessageSujet: 75 eme anniversaire du Royal Ballet   Dim 27 Aoû - 8:42

Alors que le Royal Ballet regrette officiellement dans ses programmes de ne pas avoir trouvé ces vingt dernières années les heritiers de Dame Ninette de Valois, de Sir Frederick Ashton ou de Kenneth Mc Millan, Monica Mason, actuelle directrice de la compagnie poursuit son oeuvre d'exhumation du patrimoine chorégraphique britannique. Actuellement Covent Garden célèbre les 75 ans du Royal Ballet, The Sleeping Beauty (La belle au bois dormant) s'inscrit dans cette tradition avec la reprise de la production d'Oliver Messel, symbole de la reconstruction britannique d'aprés guerre en 1946. Cette version est préférée aux antécédents de 1921 et 1939 probablement considérés trop russes et attentatoires à la souveraineté du Ballet qui fut d'ailleurs anobli par la "Charte Royale" il y a 50 ans.
Comme Sylvia quelques années auparavant, Monica Mason s'est appuyée sur la mémoire de Christopher Newton et sur de nombreux dessins conservés au Theater Museum. La difficulté essentielle réside dans les arbitrages nécessaires entres les evolutions successives des décors, des costumes et de la chorégraphie. Aussi authentique que l'entreprise paraît, il est probable que cette Belle au bois dormant en 2006 corresponde à une recréation inédite du chef-d'oeuvre de Tchaïkovski et Petipa. Ceci mis à part, le travail effectué par les ateliers du théâtre s'avère très reuss: l'aspect carton-pâte assumé et les tons pastels affadis font l'illusion. Les sources d'inspirations des illustrations, du Bernin à Bibiena, font écho à la grandeur de la partition
Le tableau de la vision notamment, au 2 eme act, avec sa forêt subtilement éclairée, touche par sa poésie. La chorégraphie pose plus de question pour un oeil habitués à la tradition russe transmise en France par Rudolph Noureev. Au Prologue, les "britanny fairies" surprennent par leurs variations assez maniérées, typique du raffinement cher au chorégraphe Ashton.
Les interpretes des fées comme leurs cavaliers semblent encore hésitants. Seule Marianela Nunez, La fée Lilas, irradie face à Carabosse et demeure superbe. Au 1 er acte, Roberta Marquez "fait défaut" de la fraîcheur et l'innocence d'Aurore, quelques peu anxieuse durant l'Adage à la rose, tensions et hésitations pertubent ses equilibres et son brio, mais reprends confiance vers la fin de l'oeuvre. (...) le spectacle n'atteint pas la somptuosité de l'oeuvre.
Il faut laisser un peu de temps aux danseurs et à la chorégraphie pour que le bouquet prennent plus de relief, une invitation à revenir la saison prochaine. Une reprise est déjà programée. cheers

(Source: Danselight Magazine)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
75 eme anniversaire du Royal Ballet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Premier anniversaire sur FAM et dernier achat (rétrospective et nouvelle Zenith)
» News : Audemars Piguet Royal Oak Offshore 25ème Anniversaire
» Terra et royal red
» JOYEUX ANNIVERSAIRE MOUNETTE
» Mon python Royal a regurgité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum great britain, sur la culture britannique et anglaise et la ville de Londres :: Cultures :: Littérature, Theatres et musées-
Sauter vers: